Valoriser ses compétences associatives & bénévoles dans le monde de l’entreprise

 

 

Si vous êtes sur cette page, vous avez normalement rempli le questionnaire et obtenu la liste des compétences que vous avez développées au cours de vos différentes activités associatives. La valorisation de vos compétences reposera sur deux idées clé :
- savoir les expliquer en les plaçant dans le contexte de vos activités associatives ;
- savoir adapter leur présentation en fonction des attentes supposées de la personne à qui vous vous adressez.

Contextualiser ses compétences

L'erreur à ne pas commettre lorsque l'on veut valoriser ses compétences sur un CV est de se contenter de copier-coller des dénominations génériques. Vous ne convaincrez personne en vous contentant d’indiquer que vous avez des compétences en communication, en gestion d'équipe,  ou en gestion de projets. Un travail préalable de contextualisation est nécessaire.

Munissez-vous de la liste des compétences qui vous ont été indiquées à l'issue du questionnaire. À partir de cette liste, prenez le temps de la réflexion pour expliquer comment vous avez acquis ces compétences. Soyez attentif à donner des éléments précis et quantifiables, en ayant à l'esprit que votre présentation doit pouvoir être compréhensible pour une personne qui ne connaît pas votre association.

Comme les exemples valent mieux que de grands discours, voici deux tableaux complétés dont vous pouvez vous inspirer.

Exemple 1  

Exemple 1

Camille a assuré la coordination d'un festival étudiant de courts-métrages, organisé sur trois jours. Son objectif est de valoriser cette expérience dans l'optique de travailler par la suite dans l'événementiel culturel. Dans la colonne « Compétences », il a repéré la compétence « Gérer des projets », qui est pertinente par rapport à son expérience. Il va donc examiner l'ensemble des compétences appliquées qui lui sont associées, en veillant à expliquer comment il a acquis ces compétences.

CompétencesCompétences appliquéesIllustration – Situation de travail
Gérer des projetsDécomposer et organiser le travail
Établir un diagnostic, identifier des besoins et envisager des pistesPour la prolongation d'un jour du festival de courts-métrages, présentation au CA des raisons de ce choix (public croissant et augmentation de l'envoi de productions de qualité) et des propositions d'adaptation du fonctionnement (plan de financement et plan de recrutement de bénévoles).
Rechercher, traiter et analyser des informations et des données pertinentes et utiles pour la conduite d'un projetPrise de contact avec d'autres associations (associations organisatrices de festival et ciné-clubs) ; recherche d'informations, concernant le droit d'auteur, utiles pour la mission.
Définir les objectifs et trouver des actions et moyens pour y répondreOrganisation du festival, avec changement de format, et gestion de la programmation, de l'appel à candidature aux projections. Mise en place d'un comité de sélection (douze œuvres projetées pour cent reçues) ; définition de l'organisation des projections avec les cinémas de quartier (réception, stockage, projection, restitution des œuvres) ; élaboration d'un plan de recrutement de bénévoles et de répartition des tâches.
Identifier les ressources humaines, financières et opérationnelles pour y parvenirRecrutement de douze bénévoles. Suivi des partenariats avec les cinémas de quartiers pour les projections et avec la presse locale pour la communication. Obtention de financements auprès de la région et de l'université.
Élaborer un programme de travail (échéancier, résultats à atteindre)Élaboration d'un rétroplanning qui s'est avéré être mal ajusté et a dû être repris de nombreuses fois.
Votre bilan et votre évaluation de la compétence « décomposer et organiser le travail » : J'ai assuré la transition vers un nouveau format du festival, sur trois jours au lieu de deux, en adaptant l'organisation en conséquence. J'ai également mis à jour mes connaissances sur des sujets importants pour la bonne conduite de ma mission, notamment concernant le droit d'auteur. De manière générale, j'ai assuré le suivi complet de l'événement, dans ses aspects humains et financiers.
Exemple 2  

Exemple 2

Viviane est chargée de communication au sein d’une association de sensibilisation aux problématiques rencontrées par les personnes handicapées. Elle souhaiterait pouvoir travailler dans un service RSE d'une entreprise, pour accompagner des projets de promotion de la diversité. Dans la colonne « Compétences », elle a repéré la compétence « Communiquer idées et informations à des publics hétérogènes », qui est pertinente par rapport à son expérience.

CompétencesCompétences appliquéesIllustration – Situation de travail
Communiquer idées et informations à des publics hétérogènesIdentifier le public auquel on s'adresse (attentes, statuts, auditoire/lecteurs, etc.) et adapter son discoursConstruction d'un argumentaire pour un projet de sensibilisation sur les difficultés au quotidien des personnes handicapées. Déclinaison et réécriture de cet argumentaire selon le contexte de diffusion de l'information : quotidiens régionaux, journaux pour enfants, affiches dans lieux passants, site Internet.
Choisir la forme et le support adéquatsDéfinition des supports à même de toucher le plus grand nombre possible de personnes et élaboration de ceux-ci : tribunes, affiches, site Internet. Co-construction de ces supports avec des personnes ressources (contacts presse, graphiste, webmaster)
Orienter et conseiller (écouter et comprendre des demandes, y répondre ou identifier les personnes ressources)Lors d'un salon, tenue d'un stand où était accueillies des familles de personnes handicapées, afin de répondre à leurs demandes. Orientation de celles-ci vers des acteurs pouvant répondre à leurs besoins (établissements médicalisés, magasins, revues, associations).
Maîtriser et appliquer les langues étrangères dans le cadre de son projet associatifNon pertinent
Votre bilan et votre évaluation de la compétence « communiquer idées… » : travaillant sur un projet de sensibilisation du public et des responsables politiques locaux autour des difficultés rencontrées au quotidien par les personnes handicapées, j'ai été amené à mettre en place une campagne de communication. Dans le cadre de celle-ci, j'ai élaboré un argumentaire général. Il s'agissait de relever des situations banales du quotidien, qui sont en fait complexes pour des personnes handicapées. Les situations décrites variaient donc selon le type de public auquel s'adressait le support, afin de pouvoir toucher directement le plus grand nombre possible de personnes.

Présenter ses compétences sur un CV

Au moment de rédiger votre CV, réfléchissez aux bonnes formulations pour présenter vos activités et vos compétences de façon objective, avec des éléments contextuels précis. Plus vous donnez de mots-clefs, de chiffres, de noms de partenaires, plus vous aiderez le recruteur à se représenter la réalité de ce que vous avez fait, et plus vous serez convaincants !

Veillez cependant à ne pas noyer votre lecteur : il n'est pas nécessaire de tout dire, il faut dire ce qui est important par rapport au poste. Les compétences associatives et les éléments chiffrés que vous souhaitez mettre en avant doivent donc être pertinents par rapport au poste que vous visez. Relisez bien l'annonce à laquelle vous répondez pour évaluer les compétences attendues.

Dans le cas d’ une candidature spontanée, prenez le temps de définir le poste que vous aimeriez décrocher et listez les compétences qui y sont associées. Pour cela, vous pouvez éventuellement prendre appui sur le Répertoire opérationnel des métiers et des emplois (ROME) http://www2.pole-emploi.fr/espacecandidat/romeligne/RliIndex.do) ou sur le wiki des métiers édité par l'APEC (http://annuaire-metiers.cadres.apec.fr/).

Deux exemples, basés sur les expériences présentées dans les tableaux, vous permettront d'y voir plus clair.

Exemple 1  

Coordinateur de « Faites court »

Festival de courts-métrages (3 jours, 500 spectateurs)
- Programmation du festival : mise en place d'un jury (étudiants, réalisateurs, artistes) chargé de sélectionner 12 œuvres sur les 100 reçues
- Organisation des projections (réception, stockage, projection et restitution des courts-métrages), en lien avec les cinémas de quartier partenaires
- Encadrement d'une équipe de 12 bénévoles

Exemple 2  

Chargé de communication

Association Handicap au quotidien (15 membres, 300 adhérents)
- Coordination d'une campagne de communication sur le thème des difficultés au quotidien des personnes handicapées
- Rédaction de tribunes dans des journaux (presse locale, magazines pour enfants)
- Élaboration du cahier des charges d'un site Internet relayant la campagne (5 000 visiteurs uniques par mois)
- Mise en place de cahiers de doléances adressés aux élus locaux

Présenter ses compétences au cours d'un entretien

Un entretien d'embauche suppose une préparation préalable. Il est indispensable de vous renseigner, de façon détaillée, sur la structure que vous vous apprêtez à rejoindre et sur le poste proposé.
Réfléchissez également à la manière de présenter vos compétences au cours de l'entretien. Le travail effectué grâce aux tableaux du portfolio (lien vers le tableau de compétences vierge) peut vous aider utilement à préparer votre discours. Gardez à l'esprit que l'entretien est un temps de rencontre et que, dans ce contexte, vous pouvez aussi prévoir un moment pour expliquer ce que votre engagement vous a apporté sur le plan personnel et en quoi il est une étape importante de votre parcours.

Les outils

Contacts

Bastien Engelbach
competences@animafac.net

Vidéo


This text will be replaced